COLLECTIF ANÉMOCHORE

Une école aux inspirations plurielles

Lucie Périer est une flûtiste avide de découvertes, aux influences multiples, depuis la musique traditionnelle irlandaise aux musiques du monde. La jeune musicienne au parcours polyvalent entretient une relation plurielle à son art, entre pratique artistique et transmission: le résultat d’expériences diverses, en tant que flûtiste, fondatrice d’une association ou encore professeure. - Cloé Garnier

Lucie Périer - (c) Marc Battaglia.jpg

INSPIRATIONS PLURIELLES

Issue d’une famille de musiciens passionnés de musique irlandaise, Lucie définit la musique irlandaise comme "sa langue musicale maternelle". Si sa famille lui a transmis sa passion pour la musique irlandaise, Lucie est également attirée par le jeu de flûte traditionnel d’Europe occidentale et orientale. Son style "fluide, délié et richement ornementé" lui confère une renommée en France comme en Irlande, comme le témoigne un article de The Irish News consacré à ses "formidables talents musicaux".

PRATIQUES ARTISTIQUES

Ses qualités de soliste sont renforcées par ses expériences au sein de divers groupes et collectifs. Pendant 10 ans, elle se construit une solide expérience de la scène au sein des groupes Les Round’Baleurs et Trio Tarare, avant de sortir en 2019 l’album Apples In Winter en duo avec le violoniste Orwin Hébert. Le duo réalise "un excellent album à écouter" écrit Grainne McCool dans Irish Music Magazine. Lucie poursuit désormais ses projets musicaux autour de la musique irlandaise avec les groupes Flinn, Lucie Périer & Her Big (Hus)Band mais aussi avec le groupe Kongo Yélé (musique inspirée de l’Univers mandingue).

TRANSMISSION

La flûtiste associe en parallèle sa pratique artistique à son goût pour l’enseignement. Elle est ainsi l’un des membres fondateurs de l’association "Des Orteils Jusqu’Aux Oreilles" en 2006, puis coordinatrice de l’association "Shanaghy" de 2013 à 2015, avant d’accompagner les projets des musiciens voyageurs Jean-Luc Thomas et Gaby Kerdoncu au sein de la Compagnie Hirundo Rustica en 2017. C’est désormais au sein de sa propre structure, le Collectif Anémochore, que Lucie articule les différents aspects de sa pratique musicale. Née de son envie de transmettre et de ses qualités tant musicales que pédagogiques, l’école de musique traditionnelle Anémochore est l’aboutissement naturel du parcours de Lucie, où elle exerce en tant que professeur de flûte.

Lucie Périer 2019 -2 © Célia Hélan.jpg